Testez votre Q.I.

Explication du test de Quotient Intellectuel appelé  Q.I et de la courbe de GAUSS 
qui sert de base à ce test (appelée aussi courbe de la “normalité”)


L’association dispose d’un service (trois psychologues : Danièle Dufour, Guillaume Chaillou et Laetitia Levrère) pour : établir des bilans psychométriques et ensuite suivre certains enfants, adolescent ou adulte selon leurs besoins.
Contactez-nous à l’association pour établir un bilan psychométrique

(test de Q.I)  pour votre enfant ou pour vous-mêmes :

DESCRIPTION

Ce test est un ensemble de 10 à 15 subtests qui vous

aideront à mieux vous connaître au niveau de votre fonctionnement

intellectuel. Il a été conçu  par un américain WECHSLER qui a repris les

anciens tests de BINET et SIMON, deux français (le test de NEMI: nouvelle

échelle métrique de l’Intelligence) et le test a évolué au fil du temps et

des théories sur l’intelligence (actuellement on est à la version 5

du test de Wechsler).


Les tests NEMI 2 et  K ABC mesurent aussi une forme de quotient

Intellectuel mais sont beaucoup moins utilisés actuellement.

Pour le test des 6 à 16 ans, on en est à la 5eme version WISC V.

Depuis janvier 2017, les psychologues de l’association PLAISIR

D’APPRENDRE utilisent le test de WISC 5 pour une meilleure appréhension

du fonctionnement cérébral de l’enfant.

Cette  nouvelle version de l’échelle de Wechsler WISC 5  intègre les

nouvelles données issues de la recherche en neurosciences afin d’explorer les différents processus impliqués dans l’apprentissage.

Le WISC V  se compose de :

  • 12 subtests  issus du WISC-IV : pour ces épreuves, les items, les consignes d’administration et de cotation ont été revus.

  • 3 nouveaux subtests ont été développés : Balances, Puzzles visuels et Mémoire des images.

 

Le WISC V permet d’obtenir trois niveaux d’informations :

  • L’échelle totale permet de calculer le Quotient Intellectuel Total (QIT) représentant l’aptitude intellectuelle générale

  • Les 5  indices principaux rendent compte du niveau de performance de l’enfant pour chacune des grandes fonctions cognitives (Compréhension verbale, Raisonnement fluide, Aptitudes visuospatiales, Mémoire de travail, Vitesse de traitement).

  • Les indices supplémentaires étayent la compréhension de la performance de l’enfant, et sont aussi utiles dans des situations cliniques particulières : difficultés de langage, retard intellectuel…

 

 

 

 

Le test varie selon les âges :

  •  de 2 ans à 6 ans, on l’appelle le WPPSI IV

  •  de 6 à 17 ans, c’est le WISC V, Wechsler intelligence Scale version 5

  • Et pour les adultes le WAIS IV, Wechsler Adult Intelligence Scale version 4

 

Les 10 subtests obligatoires (sur 15) permettent de calculer 5 indices :​

  • ICV: indice de compréhension verbale est  lié au langage oral

  • IVS : indice visuospatial lié à l’intelligence de la représentation spatiale

  • IRF: indice de raisonnement fluide lié aux maths, à la logique, au raisonnement.

  • IMT:  indice de mémoire de travail lié à la fois à la mémoire à court terme (empan de mémoire vive) et au travail réalisé sur des items mémorisés à court terme.

  • IVT: indice de vitesse de traitement lié à l’encodage et à l’écriture (code), au décodage et à la lecture (symboles).

Ces cinq  indices permettront de calculer votre QI ou quotient intellectuel à condition que les différences entre les indices intra indice et extra indice ne soient pas trop importantes, sinon cela invalide le QI (dyssynchronie) ou du moins il faut bien analyser la raison de ces différences (plus fréquentes chez les personnes à Haut Potentiel appelées HPI)

 

Si vous êtes dans la zone de 85 à 115 de QI :  Vous avez une intelligence dite « normale », aucun souci pour vous, vous devriez réussir à l’école à condition d’un travail personnel suffisant.

Si votre réussite est comprise entre 115 et 128, 
vous faites partie des personnes douées et vous êtes capables de  faire de brillantes études après le bac.

Si vous avez au-dessus de 128/130 : vous êtes très probablement intellectuellement précoces : un enfant intellectuellement précoce sur trois réussit très brillamment ses études.


Malheureusement 2 sur 3 sont en échec scolaire plus ou moins grave, c’est une partie de ce qu’on appelle le “paradoxe” de l’enfant intellectuellement précoce !

Pour en savoir plus ...

ASSOCIATION

PLAISIR D'APPRENDRE

  • Facebook Social Icon

© 2020 - Mise à jour : Septembre 2020. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now